Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 17:27

   « Le grand-père de l’une des deux victimes témoigne. »

 

   Il peut exister deux rai-sons d'employer l’un(e) de plutôt que un(e) de. 1°) L’euphonie, quand il s’agit d’éviter un hiatus : J’ai vu l’une des deux, plutôt que : j’ai vu une des deux. 2°) L’emploi avec l’autre : L’une était ici, l’autre était partie. Aucune des deux raisons, ni l’une, ni l’autre, ne justifiait dans ce surtitre ce l’ ; on aurait donc pu préférer : Le grand-père d’une des deux vic-times, plus court, plus léger ; et, n’était le sujet dramatique dont il s’agit, j’aurais dit : plus élégant.

 

   « Finalement, les matches au Stade de France ne réussissent guère aux équipes nordistes. On se souvient plus de "l’affaire de la banderole". Le match de samedi restera aussi dans les mémoires. »  C’est « plus » qui a retenu mon attention. Comme il n’est pas accompagné de ne, il ne s’agit pas de l’adverbe de négation ne… plus, mais de l’adverbe plus (dont on prononce le s), qui veut dire "davantage", et qui sert donc à comparer. Et c’est là le hic : Plus que quoi ? Pas de réponse dans les parages, pas de comparant dans le contexte. On attendait donc plutôt : On se souvient bien de "l’affaire de la banderole".

 

   Pour en finir avec la page 2 : « Il avait rejoint son grand-père […] le matin-même à Armentières. »  « Il est mort lui-aussi sur le pont. »  Pas de tiret avant « même », ni avant « aussi ». Le matin même, lui aussi. Par contre ; le matin aussi, lui-même. En effet, lorsque même marque ainsi l’ipséité, il est accompagné d’un tiret quand il suit un pronom, mais non quand il suit un nom : elle-même, ceux-là-mêmes, mais : le soir même, le grand-père même (= lui-même)

   La banderole de l'affaire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Saint Roch - dans La faute de la page 2
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nord LittÉral - La faute de la page 2 - Gildas Tromeur - Depuis 2008.
  • Nord LittÉral - La faute de la page 2 - Gildas Tromeur - Depuis 2008.
  • : 1 jour, 1 journal, 1 page, au moins 1 faute corrigée !
  • Contact

Légende

Les citations du journal sont copiées entre guillemets en caractères noirs et gras :

« Citation »

• Mes propos sont en gris. La correction proposée est en caractères verts et gras.

Recherche Mot Clé...

Archives