Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 07:08

Convention du personnel d'Habitat 62/59

 

   « Par la suite, le rythme de croisière reviendrait vers 300 locatifs pas an. »

 

parpaing.jpg   C’est le verbe « reviendrait » qui est blessant. Il est ambigu : on croit d’abord qu’il signifie "se rétablirait". Le sens attendu, c’est que le rythme se stabiliserait, qu’on pourrait donc l’appeler "rythme de croisière", et qu’il tournerait autour de 300 par an. Tout ça peut être dit simplement : Le rythme de croisière serait environ de trois cents locatifs par an.

 

   « Les locataires seront contents de l’apprendre, sachant qu’aujourd’hui, les loyers constituent leur principale préoccupation. »  Pas de virgule après « aujourd’hui ». • La construction fait de « locataires » le sujet de « sachant », ce qui n’est pas le sens attendu. • Redondance à la fin (« principale préoccupation »). Les locataires seront heureux de l’apprendre, car la question des loyers est leur préoccupation.

 

   Pour en finir avec la page 2, une phrase inquiétante du président : « "On fait des briques, mais on s’occupe aussi des gens qui sont à l’intérieur." »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Nord LittÉral - La faute de la page 2 - Gildas Tromeur - Depuis 2008.
  • Nord LittÉral - La faute de la page 2 - Gildas Tromeur - Depuis 2008.
  • : 1 jour, 1 journal, 1 page, au moins 1 faute corrigée !
  • Contact

Légende

Les citations du journal sont copiées entre guillemets en caractères noirs et gras :

« Citation »

• Mes propos sont en gris. La correction proposée est en caractères verts et gras.

Recherche Mot Clé...

Archives