Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2009 4 31 /12 /décembre /2009 10:02

Hold-up dans une station-service à Calais

Saisie de drogue au tunnel sous la Manche

 

   « "L’arme de poing ayant servi au braquage a été découverte dans la voiture. Elle est partie en analyses pour connaître sa catégorie et sa dangerosité". L’homme a aussitôt été conduit au commissariat de Calais où il était encore entendu hier soir. Parallèlement à l’arme, des billets ont été retrouvés. »

 

   Dans la deuxième phrase l’arme est deux fois personnifiée mal à propos. D’abord en tant que sujet de partir. Ensuite par le complément « pour connaître », construit comme si c’était l’arme qui allait « connaître » ; suffit pour s’en convaincre de la remplacer par un nom propre : Huguette Bertinchon est partie en analyses pour connaître sa catégorie et sa dangerosité ! Elle a été portée aux analyses afin qu’on connaisse • Le point final de cette phrase devait se trouver à l’intérieur des guillemets, m’enfin, ça… • La relative « où il était encore entendu hier soir » ne sert pas à déterminer de quel « commissariat de Calais » on parle ; donc : virgule avant « où ». • Enfin, l’emploi de « parallèlement » m’a choqué. Je vais m’en remettre, mais ce déséquilibre est fâcheux : d’un côté un objet, de l’autre une action ou un événement. Surtout, il est gênant d’employer parallèlement au sens figuré, et de le compléter par un nom d’objet (au lieu d’une action). On choisira donc : Parallèlement à la découverte de l’arme, des billets ont été retrouvés. (Action + action.) Ou : En plus de l’arme, des billets ont été retrouvés. (Objet + objet.)

 

   « La marchandise  [206 kg d’amphés et 43 de cocaïne] était conditionnée dans un transport de frites. » Me revoilà choqué, cette fois par « transport », employé pour désigner le véhicule. Pourquoi pas : La marchandise était cachée dans un véhicule de transport de frites.

   

   « Après l’avoir découpé, les agents ont découvert "deux caches aménagées de plus de deux mètres de long sur 75 cm de large". » Passons sur le fait que les « de long » et « de large » sont inutiles, vu que les dimensions elles-mêmes l’indiquent. • C’est la construction de « aménagée » que je trouve choquante ici. D’habitude on ne dit pas que quelque chose est "aménagé" sans compléter ce participe passé : aménagé dans… En effet, on se doute que si elles sont là, c’est qu’elles ont été aménagées. En sorte que la lecture se trouve gênée : on a d’abord le réflexe de prendre ce qui suit pour un complément de « aménagées ». Il convient donc de supprimer « aménagées », si on n’a rien à y ajouter : Deux caches de plus de deux mètres sur soixante-quinze centimètres ont été découvertes.

   

   Pour en finir avec la page 2, un effort de concision  : « La valeur de ces 206 kg d’amphétamines et 43 kg de cocaïne est estimée à près de 4,4 millions d’euros sur le marché illicite de la revente de stupéfiants, selon les douanes. » Comme ce sont visiblement les douanes qui estiment et qui prétendent (cf. « selon »), on peut dire : La valeur de ces 206 kg, etc. est estimée par les douanes à plus de 4,4 millions d’euros.

 

 

   Mon marchand de journaux vient de m’indiquer que demain je suis en congé !

Partager cet article

Repost 0
Published by Saint Roch - dans La faute de la page 2
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nord LittÉral - La faute de la page 2 - Depuis 2008.
  • Nord LittÉral - La faute de la page 2 - Depuis 2008.
  • : 1 jour, 1 journal, 1 page, au moins 1 faute corrigée !
  • Contact

Légende

Les citations du journal sont copiées entre guillemets en caractères noirs et gras :

« Citation »

• Mes propos sont en gris. La correction proposée est en caractères verts et gras.

Recherche Mot Clé...

Archives