Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 11:13

L’enseignement du français en Grande-Bretagne


   « La langue la plus populaire est le français, suivie par l’allemand, l’espagnol et l’italien. Probablement parce que tous les Anglais prennent leurs vacances en dehors de la Grande-Bretagne et veulent parler la langue du pays qu’ils visitent. Ou alors que leurs enfants puissent parler pour eux ! »


kent coast   L’accord de « suivie » avec « la langue » plutôt qu’avec « le français » ne me gêne pas. • Le mal est dans la dernière phrase, distordue. Après le familier « ou alors », « que » reprend forcément le « parce que » de la phrase précédente, et devrait donc être suivi de l’indicatif, et de l’expression d’une cause. Or, nous avons du subjonctif, et ce qui paraît du coup un but. Choisir entre but : Parce qu’ils prennent leurs vacances… Ou alors pour que leurs enfants puissent parler pour eux. Et cause : Parce qu’ils prennent leurs vacances... Ou qu’ils veulent que leurs enfants puissent parler pour eux.


   « "Retrouvez ce qui nous rassemble et nous différencie… » C’est à propos de la nouvelle rubrique du journal, "Kent et Pas-de-Calais côtes à côtes", hebdomadaire, peut-être définitivement hébergée par la page 2. À propos : la locution côte à côte s’écrit au singulier. Ils sont assis côte à côte. (J’allais dire que dans le jeu de mots du titre le singulier devrait être requis a fortiori, chacun des deux n’ayant qu’une côte, mais enfin, je pense qu’on peut parler des côtes du Pas-de-Calais, et des côtes du Kent…) Bref, revenons-en à notre citation. Comme ce qui nous rassemble ne saurait nous différencier, et réciproquement, on est obligé de dire : Retrouvez ce qui nous rassemble et ce qui nous différencie.

 

   Pour en finir avec la page 2, une famille sans parenté : « Toutes ces personnes ont en commun des enfants qui vont dans des écoles anglaises… » On comprend qu’il est gênant de dire qu’elles ont des enfants en commun. Toutes ces personnes ont en commun d’avoir des enfants qui vont dans des écoles anglaises.

Partager cet article

Repost 0
Published by Saint Roch - dans La faute de la page 2
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nord LittÉral - La faute de la page 2 (ou 1) - Gildas Tromeur - Depuis 2008.
  • Nord LittÉral - La faute de la page 2 (ou 1) - Gildas Tromeur - Depuis 2008.
  • : 1 jour, 1 journal, 1 page, au moins 1 faute corrigée !
  • Contact

Légende

Les citations du journal sont copiées entre guillemets en caractères noirs et gras :

« Citation »

• Mes propos sont en gris. La correction proposée est en caractères verts et gras.

Recherche Mot Clé...

Archives