Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 19:36

Un Afghan ouvre un restaurant à Boulogne


   « C’est loin des armes, avec ses amis, à Boulogne que Nicolas-Habibollah fera la fête, une fête comme il n’en a pas vécue depuis longtemps, heureux. »


afghanistan.JPG   Un participe passé employé avec avoir qui est construit avec le C.O.D. en ne s’accorde jamais. Une fête comme il n’en a pas vécu depuis longtemps. Des fêtes, il en a vécu beaucoup.


   Pour en finir avec la page 2, une coordination fâcheuse : « Son tort : ne pas être enrôlé dans les rangs talibans ou une prise de position exprimée un jour […] » Une règle qu’il vaut la peine de retenir et d’appliquer, car elle ne connaît pas vraiment d’exception : On ne peut coordonner (par mais, ou, et, donc, or, ni, car, puis) que des mots ou groupes de mots de même nature : deux verbes, deux adjectifs, deux groupes nominaux, deux propositions, etc. Mais pas, par exemple, comme ici, un infinitif et un groupe nominal. Son tort : ne pas être enrôlé dans les rangs talibans, ou avoir exprimé une position

Partager cet article

Repost 0
Published by Saint Roch - dans La faute de la page 2
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nord LittÉral - La faute de la page 2 - Gildas Tromeur - Depuis 2008.
  • Nord LittÉral - La faute de la page 2 - Gildas Tromeur - Depuis 2008.
  • : 1 jour, 1 journal, 1 page, au moins 1 faute corrigée !
  • Contact

Légende

Les citations du journal sont copiées entre guillemets en caractères noirs et gras :

« Citation »

• Mes propos sont en gris. La correction proposée est en caractères verts et gras.

Recherche Mot Clé...

Archives