Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 16:59

La fermeture de la raffinerie les Flandres est en vue


   « "Nous avons arrêté pour des raisons conjoncturelles. À la vérité, nous pensions que cela n’aurait duré que quelques semaines." »

 

raffinerie groupe total   Pour se convaincre que la concordance des temps n’est pas bonne, observons l’équivalent au présent. Cela donnerait : *Nous pensons que cela n’aura duré que quelques semaines (au lieu de : Nous pensons que cela ne durera (ne va durer) que quelques semaines. Il fallait donc dire : Nous pensions que cela ne durerait (n’allait durer) que quelques semaines.


   « Tous ont regagné la salle de "cinéma", au rez-de-chaussée, pour échanger, relativement dans le calme. » Un adverbe est toujours attaché à un mot précis dont il ajuste, modifie le sens. Celui-ci (« relativement ») m’a l’air détaché de tout ! Pour échanger dans un calme relatif, pour échanger de façon relativement calme, ou même : pour échanger relativement calmement.

 

     Pour en finir avec la page 2, un double accord : « Une partie des salariés, exaspérés, bloquera les expéditions. » Il est fâcheux d’accorder différemment « exaspérés » et « bloquera ». Une partie des salariés, exaspérés, bloqueront.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Saint Roch - dans La faute de la page 2
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nord LittÉral - La faute de la page 2 - Gildas Tromeur - Depuis 2008.
  • Nord LittÉral - La faute de la page 2 - Gildas Tromeur - Depuis 2008.
  • : 1 jour, 1 journal, 1 page, au moins 1 faute corrigée !
  • Contact

Légende

Les citations du journal sont copiées entre guillemets en caractères noirs et gras :

« Citation »

• Mes propos sont en gris. La correction proposée est en caractères verts et gras.

Recherche Mot Clé...

Archives