Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 10:35

Fête du hareng (et du beaujolais) à Boulogne

Dispositif contre le chômage à Dunkerque

 

   « De surcroît le succès de l’alliance tant gustative que temporelle de ce poisson qui "fraye" les côtes boulonnaises au moment même où est lancé le Beaujolais nouveau, incite les organisateurs à pérenniser cet événement. »

 

   C’est du lourd. « l’alliance […] de ce poisson » aurait dû être complété par : et de ce vin. Quant à la qualification de « l’alliance » (« tant gustative que temporelle »), elle est plus que maladroite. Elle est fâcheuse. • Virgule après « de surcroît ». • Pas de majuscule aux noms de vins : une bouteille de bordeaux. • Ne pas construire frayer avec un C.O.D. : ce verbe est intransitif. (Ne pas dire non plus que le hareng fraye sur les côtes : ce serait le confondre avec le touriste.) De surcroît, le succès de l’alliance du beaujolais nouveau et de ce poisson qui fraie au même moment devant les côtes boulonnaises incite les organisateurs à pérenniser l’événement.

 

   « Le Dunkerquois partait de loin. Durant des années, il est apparu tel une "oasis de prospérité" dans un contexte régional morose. »   Ainsi construit, ce n’est pas le Dunkerquois qui est « tel », mais une « oasis ». Comparons : Il est apparu tel qu’une oasis, et : Il est apparu telle une oasis. • D’autre part, je me demande s’il ne vaudrait pas mieux, dans ce sens, conjuguer le verbe avec l’auxiliaire avoir : Il est (a) apparu telle une oasis.

 

   « Dix années au moins, avec notamment le plan 2XL qui a permis de remettre vers le chemin de l’emploi un peu moins d’un millier de jeunes. » Quand on est sur le chemin de l’emploi, on peut craindre d’être encore loin du boulot ; alors, se trouver seulement vers le chemin… Choisissons une formulation moins pessimiste : Remettre sur le chemin de l’emploi un millier de jeunes.

 

   Pour en finir avec la page 2, un régionalisme : « Un exemple de ces freins pour décrocher un boulot tant convoité : je ne sais pas me rendre à mon lieu de travail. »  Même si travailleur est flamand : Je ne peux pas me rendre sur mon lieu de travail.

Partager cet article

Repost 0
Published by Saint Roch - dans La faute de la page 2
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nord LittÉral - La faute de la page 2 (ou 1) - Gildas Tromeur - Depuis 2008.
  • Nord LittÉral - La faute de la page 2 (ou 1) - Gildas Tromeur - Depuis 2008.
  • : 1 jour, 1 journal, 1 page, au moins 1 faute corrigée !
  • Contact

Légende

Les citations du journal sont copiées entre guillemets en caractères noirs et gras :

« Citation »

• Mes propos sont en gris. La correction proposée est en caractères verts et gras.

Recherche Mot Clé...

Archives