Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 17:02

6e édition du Cabaret des Curiosités à Dunkerque

 

   « "On voulait vraiment se démarquer des fois précédentes, poursuit la jeune fille. Cette édition se veut pluridisciplinaire et la plus collective possible. On est content de voir qu'on y arrive". »

   • Dans la locution adverbiale "le plus… possible", « le » n’est pas un pronom qui représenterait un mot (« édition ») de la phrase. L’expression – adverbiale – est invariable. Cette édition se veut le plus collective possible. [Ne pas confondre avec : Cette édition est la plus collective (de toutes).]

   • L’attribut du sujet on s’accorde au pluriel quand on a le sens de : "nous", et non de : "l’homme, les gens en général". On est contents de voir qu’on y arrive.

   • Point final à l’intérieur des guillemets, parce que sa phrase commence à l’intérieur des guillemets.

 

   « Fées d'Hiver est un collectif de light painting sonore, qui participa d'ailleurs à Marseille 2013. »

   Présent et passé simple ne font pas partie du même monde. Même si le présent est ici un présent de vérité générale, le monde du passé simple est le récit : il n’a pas à sortir des romans, des nouvelles, contes, mythes, etc. Qui a d’ailleurs participé à Marseille 2013.

 

   « Pratiquez vous aussi la street-photography. »

   • « Vous aussi » entre virgules pour faciliter la lecture : on montre ainsi plus clairement que ce n’est pas une inversion du sujet (pratiquez-vous ?), mais un impératif.

   • Pas de trait d’union à street photography.

 

   Pour en finir avec la page 2, une ligature : « Des oeuvres d'art. »

   Des œuvres.

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 09:22

Les labels de la ville de Gravelines

 

   « Depuis 2012 et l'obtention successive du titre de Ville amie des enfants ainsi que du classement parmi les 100 Plus beaux détours de France […] »

   Dans ce sens, l’adjectif successif qualifie un nom pluriel. Les obtentions successives du titre… et du classement… Par contre, on pourra avoir au singulier non plus les choses énumérées, mais leur ensemble. Comparons : L’ordre successif des événements. Les événements successifs.

 

   « Ce qui fait de Gravelines, l'une des communes nordistes les mieux dotées en la matière. »

   La virgule est fautive. Il ne s’agit pas de chercher à rendre l’intonation ou le rythme par la ponctuation.

 

   « Les labels dont la Ville est le plus fière sont arborés en enfilade aux entrées de la ville. »

   La majuscule au premier « Ville » nous signifie sans doute qu’il s’agit de son administration, son conseil municipal, sa mairie. Dans ce cas, autant le dire directement, afin d’éviter la répétition du mot ville. Les labels dont la mairie est le plus fière sont arborés en enfilade aux entrées de la ville.

 

   « Regroupe les sites fortifiés du Kent, du Nord Pas-de-Calais. »

   Trois traits d’union au nom de la région : le Nord-Pas-de-Calais.

 

   Pour en finir avec la page 2, une expression : « La Ville et l'office de tourisme des Rives de l'Aa tiennent en effet au Pavillon Bleu d'Europe et à l'inscription dans le réseau France Station Nautique comme à la prunelle de leurs yeux. »

   Il est fâcheux d’employer "tenir comme à la prunelle de ses yeux" quand le sujet n’est pas une personne (ici : « la Ville et l’office du tourisme »).

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2013 7 08 /12 /décembre /2013 19:02

Ministre et président de Région sur l’avenir du port de Boulogne

 

   « Le port de Boulogne ne veut pas être qu'une antenne de Calais »

   « Que » devrait être construit avec un ne. Le port de Boulogne ne veut pas n’être qu’une antenne de Calais. Ou : Le port de Boulogne veut ne pas être qu’une antenne de Calais.

 

   « Frédéric Cuvillier, ministre des Transports et de la Pêche, et Daniel Percheron, président du Conseil régional, ont croisé leur vision sur l'avenir maritime de Boulogne. »

   C’est essentiellement à cause du sens de « croiser » que « vision » devrait être au pluriel. Chacun n’en a qu’une, c’est une affaire entendue, mais on ne saurait croiser une vision ! Ils ont croisé leurs visions.

 

   « "Doit-on maintenir cette polyvalence ou est-ce que les élus doivent décider de hiérarchiser les activités ? Vue de Lille, la réponse semble très claire." »

   Fallait-il accorder « vue » avec « réponse » ? Il me semble que ce n’est pas elle, mais le contexte, qui est vu. ("Les choses vues de Lille, ...") C’est donc neutre (forme masculine en français). Vu de Lille, la réponse semble claire.

 

   Pour en finir avec la page 2, un petit pléonasme : « Surtout, il a insisté sur le fait que le nouveau concessionnaire ne serait nullement désigné si l'accord ne satisfaisait pas tous les acteurs à l'unanimité. »

   Il s’agirait de choisir entre « tous » et « à l’unanimité ».

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 13:38

Marchés de Noël dans le Kent et à Londres

 

   « Le Marché se tiend dans les magnifiques parcs du Château. »

   Conjugaison de tenir : je tiens, tu tiens, il tient.

 

   « Au dessus des zones piétonnières. »

   Retenons que tous les composés de dessus et dessous s’écrivent avec un trait d’union, sauf ceux formés avec en et de. Au-dessus.

 

   « C'est le marché idéal pour trouver des objets insolites, vintage. »

   Accorder aussi le deuxième adjectif, puisqu’il qualifie pareillement « objets ». Des objets insolites, vintages.

 

   « Comme à Southbank par exemple. »

   • Redondance : « comme » et « par exemple » ont le même rôle (citer une illustration). Supprimer l’un ou l’autre.

   • Le nom du quartier de Londres en deux mots : South Bank.

 

   Pour en finir avec la page 2, sept majuscules fâcheuses : « Le Père Noël » « Le temps de l'Avent » « Feu d'artifice de Nouvel An  » « Le Marché » « Des marchés de Noël so British » « Cette Féérie hivernale ».

   Le père Noël, le temps de l’avent, le nouvel an, le marché, so british, une féerie.

   Notons que depuis la réforme de 1990 on peut écrire féérie aussi bien que féerie, la prononciation ayant évolué de [feRi] (féri) à [feeRi] (fééri). Le mot a été formé sur fée. Le e muet s’est maintenu, allongeant la syllabe précédente, puis a été prononcé comme un é.

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 14:13

Championnat de France d’oiseaux en cage à Gravelines

 

   « Le parlementaire a salué l'opération pédagogique mise en évidence lors de ce salon, car à chaque oiseau qui correspond une fiche indicative s'adresse notamment aux enfants. »

   C’est pour le passage : « car à chaque oiseau qui correspond une fiche indicative s’adresse notamment aux enfants. » Mettons cela dans l’ordre : Car à chaque oiseau correspond une fiche indicative qui s’adresse notamment aux enfants.

 

   « L'Oiseau club gravelinois présidé par Paul M., lui-même président de la région ornithologique Flandre-Artois-Picardie, a été la cheville ouvrière de cette manifestation qui s'est traduit par une réussite totale. »

   • Veut-on vraiment dire que le club (et non la personne nommée) a été la cheville ouvrière ?

   • Le participe passé s’accorde : Une manifestation qui s’est traduite.

   • Le choix du verbe se traduire me paraît un peu maladroit. • Virgule avant la relative non déterminative. Cette manifestation, qui s’est révélée une réussite totale ; ou : qui a été une totale réussite.

 

   « Elle a remercié les présidents des différentes régions avant de présenter sa ville, avant de laisser la parole à Jean-Pierre D. »

   Plutôt que de répéter « avant », coordonnons : Avant de présenter sa ville et de laisser la parole à Jean-Pierre D.

 

   Pour en finir avec la page 2, un choix de préposition : « Ce championnat de France est le plus grand rassemblement d'oiseaux en France, dans la quantité, la qualité et la diversité. »

   Plutôt que « dans » : pour. Le plus grand rassemblement de France pour la quantité, la qualité et la diversité.

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 13:12

Rénovation du système des wateringues

 

   « Les wateringues ont besoin d'argent pour moderniser leurs outils de pompage. »

   On ne saurait dire qu’une chose a besoin d’argent. Il n’y a que les personnes, pour ça ! Les wateringues nécessitent de l’argent.

 

   « Demain, le montant de la redevance, perçue suivant de nouveaux critères identiques sur tout le polder, générerait 800 000 euros pour le fonctionnement des grands ouvrages soit 400 000 euros de plus. »

   • On ne saurait dire que le montant de la redevance génère de l’argent. Le montant s’élève à 800 000 euros. Ou : La redevance génère un montant du 800 000 euros.

   • Virgule avant « soit 400 000 de plus ».

 

   « Le nouveau mode de calcul des contributions vise l'équité. »

   Dans ce sens de viser ("chercher à atteindre", avec sujet non animé), préférer la construction viser à. Le nouveau mode de calcul vise à l’équité. Sans préposition, le verbe (alors généralement employé au passif) signifie plutôt : "s’appliquer à, concerner, intéresser". Les habitants visés par cette mesure. Cette mesure vise le domaine de…

 

   « La prise en compte des risques d'inondations. »

   Dans cette expression il est question de la notion d’inondation, mais pas de certaines inondations en particulier ; c’est pourquoi le mot reste au singulier. Des risques d’inondation.

 

   Pour en finir avec la page 2, un peu de ponctuation : « Un nouveau mode de fonctionnement et surtout, de financement, est sur le point de voir le jour. »

   La virgule après « et surtout » est fautive : elle devrait être avant. Cependant des tirets moyens (demi-cadratins) conviendraient aussi pour mettre le passage en relief. Un nouveau mode de fonctionnement – et surtout de financement – est sur le point de voir le jour.

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 13:36

Les grandes surfaces à Dunkerque

(Publicité)

 

   « Les visuels du Grand Nord qui seront sans aucun doute encore modifiés. »

   C’est la légende.

   • Le pluriel « les visuels » est inattendu, puisqu’on est devant une seule image.

   • Sans virgule avant le pronom relatif, la légende nous dit que seulement certains visuels (sous-entendu : ceux qu’on a sous les yeux) seront modifiés.

   • Faute de verbe conjugué hors de proposition relative, on n’a pas affaire à une phrase, mais à un groupe nominal : le point final n’est pas nécessaire.

   Le visuel du Grand Nord, qui sera sans aucun doute encore modifié

 

   « Si le Dunkerquois, avec 873 m² de surfaces commerciales pour 1 000 habitants, propose aujourd'hui un ratio en deçà de ses voisines calaisienne (1 220 m²) et boulonnaise (1 161 m²), c'est aussi le territoire où les cellules vides sont moins nombreuses. »

   À la fin on attendait un superlatif relatif (et non un comparatif, puisqu’il n’est plus question que d’un seul territoire). C’est aussi le territoire où les cellules vides sont le moins nombreuses. Ou, en changeant la construction pour sous-entendre les comparants : Dans ce territoire les cellules vides sont moins nombreuses (sous-entendu : qu’à Calais et Boulogne).

 

   Pour en finir avec la page 2, la publicité (extrait ci-dessous). Pas d’espace de part et d’autre d’un tiret court (ici trait d’union). Le Nord-Pas-de-Calais.

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 11:30

Exposition d’oiseaux à Gravelines

 

   « Encore faut-il savoir ou trouver un éleveur digne de ce nom proche de chez soi. Ceux-ci sont le plus souvent enclins à la vente. »

   • Le pronom interrogatif s’écrit comme le relatif : avec un accent. .

   • « Ceux-ci » (pluriel) ne peut pas reprendre « un éleveur ».

 

   « Pour celles et ceux qui iraient à Sportica pour y faire autre chose que s'y promener, ce sera l'occasion… »

   Les deux « y » sont superflus.

 

   « Quant aux canaris de chant, ceux-ci sont égalemet évalués en fonction de leur espèce. »

   • Après « quant à » + nom, reprendre celui-ci plutôt par il(s), elle(s).

   • Une lettre a été oubliée à également.

 

   « 2 800 oiseaux attendus rien qu'aux France. »

   C’est certainement en France.

 

   « "C'est simple, dans mon cas, nous séparons les canaris par couleurs et nous choisissons le plus bel oiseau." »

   Plutôt que « séparons » : trions, classons, rangeons…

 

   Pour en finir avec la page 2, une faute d’orthographe : « Les non-initiés s'apercevront rapidement qu'on peut vite attrapper le tournis... »

   On peut attraper.

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 18:31

Sauvetage de la ferme aquacole de Gravelines

 

   « Avec une mobilisation aussi forte des pouvoirs publics et de grands groupes privés,  tels EDF, Aquanord ne pouvait pas couler. »

   On accorde "tel que" avec ce qui précède, "tel" (seul, après une virgule) avec ce qui suit. De grands groupes privés, tel EDF.

 

   « "Il s'agit principalement de personnes proches de la retraite, dont l'état de santé ne leur permettra pas de retrouver leur poste." »

   « Dont » et le premier « leur » sont redondants. Des personnes proches de la retraite, dont l’état de santé ne permet pas…

 

   Pour en finir avec la page 2, une fausse élégance : « Au travers du plan de sauvegarde de l'emploi, 80 000 euros seront consacrés au volet formation et réinsertion des employés licenciés. »

   Au travers de se dit en mauvaise part, négativement. Ex. : Au travers de difficultés. Sinon, dire simplement à travers. Mais même ce dernier ne semble pas convenir ici. Dans le cadre du plan de sauvegarde de l’emploi, 80 000 euros seront consacrés…

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 11:42

Des Anglais à l’école d’art de Calais

 

   « "On est déjà allé à Amsterdam pour les études, mais on est resté entre nous." »

   Ici « on » signifie clairement "nous", et non "les gens en général" (ce que confirme le dernier mot de la phrase). Dans ce cas on accorde le participe passé (ou le nom ou adjectif attribut). On est malades. On est boulangers. On est allés à Amsterdam, mais on est restés entre nous.

 

   « Demain, les artistes restitueront leur travail. Et devraient revenir au printemps pour voir l'avancement du chantier et faire de nouvelles propositions artistiques. »

   • Restituer, c’est redonner, rendre (notamment ce qui avait été perdu, ou volé, gardé injustement). Ça ne peut pas être le cas de productions d’artistes. Les artistes remettront leur travail.

   • Pour l’ellipse du sujet (« les artistes ») dans la deuxième phrase, il vaut mieux que celui-ci soit à la même place (en tête, donc) dans la première. L’ellipse fonctionnera mieux (et sera plus justifiée) si les deux phrases sont construites sur le même modèle : Les artistes remettront leur travail demain. Et devraient revenir au printemps.

 

   « Les étudiants se forment aussi bien à  l' / architecture, au design, à l'art (peinture, photo, vidéo, plastique...), à la mode, à la communication, au graphisme, au cinéma ou encore au journalisme. »

   • Ne pas aller à la ligne à l’apostrophe (pour éviter cela : jamais d’espace avant ni après ce signe).

   • Ici, « aussi bien » devait être en corrélation avec un que : Aussi bien à l’architecture, au design, au graphisme, au cinéma, qu’au journalisme.

 

   Pour en finir avec la page 2, un détail : « "Cet argent nous a aussi permis d'acquérir du nouveau matériel vidéo et audio notamment.»

   C’est pour l'emploi de « notamment ». Deux cas :

- L’adverbe affecte « du nouveau matériel… » → Il faut le rapprocher : Cet argent nous a permis d’acquérir notamment du nouveau matériel vidéo et audio.

- L’adverbe affecte simplement « vidéo et audio ». → Il faut détacher ce groupe de ce qui précède par une virgule : Cet argent nous a permis d’acheter du nouveau matériel, vidéo et audio notamment.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : La faute de l'édito de la maire & Nord LittÉral - La faute de la page 2 - Depuis 2008.
  • : 1 jour, 1 journal, 1 page, au moins 1 faute corrigée !
  • Contact

Légende

Les citations du journal sont copiées entre guillemets en caractères noirs et gras :

« Citation »

• Mes propos sont en gris. La correction proposée est en caractères verts et gras.

Recherche Mot Clé...