Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mars 2014 5 07 /03 /mars /2014 11:42

Carnaval de Dunkerque

 

   « Des barrières sont d'ailleurs déjà été installées tout autour de la place. »

   • Jamais deux formes de l’auxiliaire être à se suivre dans la conjugaison. On peut trouver "ont eu" (auxiliaire avoir), mais non "*sont été". Choisir : Des barrières ont déjà été installées. Des barrières sont déjà installées.

   • « Tout autour » relève plutôt du langage parlé. Installées autour de la place.

 

   « Le chantier de réensablement de la digue participe également à cette décision. »

   Le verbe participer a deux sens différents, selon qu’il est construit avec les prépositions à ou de.

Participer à : "prendre part à". Participer à l’action, aux frais, à une cérémonie…

Participer de : "être de même nature ou de même origine que". Le tonnerre participe de l’orage. Le chantier participe également de cette décision.

 

   Pour en finir avec la page 2, la publicité ci-dessous. Deux R à débarrasse.

Repost 0
Published by Gildas Tromeur
commenter cet article
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 12:11

30e Open d’échecs de Cappelle-la-Grande

 

   « Plus de 600 joueurs, 78 grands maîtres, 60 maîtres, tous originaires d'une cinquantaine de nations différentes. »

   Le « tous » est de trop. Se pourrait-il que parmi ces joueurs il y en ait qui ne soient pas « originaires d’une cinquantaine de nations différentes » ? Cela n’aurait pas de sens.

 

   « La présence d'un grand nombre de maîtres et grands maîtres, est d'autant plus intéressante pour ceux qui souhaitent obtenir une norme ou quelques points au classement. »

   Retenons : pas de virgule unique entre un sujet (« présence ») et son verbe (« est »).

 

   « Ils nous ont réservé un hôtel, ils nous fournissent un panier repas... »

   Nom composé : trait d’union. Un panier-repas.

 

   Pour en finir avec la page 2, une longue manche : « Vendredi neuvième ronde de 10 h et remise des prix à 18 h. »

   Neuvième ronde à 10 h.

Repost 0
Published by Gildas Tromeur
commenter cet article
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 12:07

Obligés de vivre dans une caravane brûlée

 

   « Enceinte à l’époque de leur rencontre, la jeune fille de 22 ans a vu sa fille placée, faute d’un logement décent. Comble du malheur, l’album photo du fruit de ses entrailles a brûlé. »

   • « A vu sa fille placée » est maladroit. On pourrait à la limite dire, avec un infinitif : Elle a vu placer sa fille. Mieux vaut tourner autrement. Elle s’est vu enlever sa fille.

   • L’album photos, avec photo plutôt au pluriel (abréviation de : albums de photographies, et non *album de photographie, comme un appareil de photographie : un appareil photo). Ici des photos concrètes (pluriel), là l’art, la technique de la photographie (singulier).

 

   Pour en finir avec la page 2, un autre accord : « L’élu estime actionner tous les leviers possibles. »

   On veut dire : L’élu estime actionner tous les leviers qu’il est possible d’actionner. Aucune raison d’accorder possible avec « leviers ». Tous les leviers possible.

La faute de la page 2 du mardi 4 mars 2014
Repost 0
Published by Gildas Tromeur
commenter cet article
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 10:50

Des chambres d’hôtes à Montreuil

 

   « Cet ensemble traditionnel a été baptisé "L'art du temps". Il aurait tout aussi bien pu l'appeler : "L'art de vivre". »

   On ne voit pas dans le contexte ce que représente « il ». Si c’est (logiquement) « cet ensemble » : Il aurait pu s’appeler…

 

   « Les meubles et les objets qui les décorent ont été chinés ou acquis par coup de cœur par les propriétaires. »

   • « Chinés » et « acquis » ne s’opposent pas : le « ou » n’est pas justifié.

   • « Par coup de cœur » est un peu maladroit, et entraîne la répétition de « par ».

   • « Acquis » et « propriétaires » sont redondants : « par ses propriétaires » va sans dire.

   • Des objets décorent des meubles ?...

   Essayons : Les meubles et les objets qui les ornent ont été acquis, parfois chinés, sur des coups de cœur.

 

   « Les salles de bains sont particulièrement soignées, et disposent de vastes cabines de douche. »

   Plutôt sans s à bain dans salles de bain, pour la même raison qu’on n’a pas mis d’s à douche dans « cabines de douche ».

 

   « "Nous avons confié les travaux à Mathieu Caron explique David. […] »

   Virgule entre la parole rapportée et la proposition incise.

 

   Pour en finir avec la page 2, une faute de frappe : « Combien de murs et e portes pourraient ainsi retrouver un nouvel aspect à Montreuil et ailleurs ? »

Repost 0
Published by Gildas Tromeur
commenter cet article
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 12:12

Les "Trois Joyeuses" de Dunkerque

 

   « A 9 heures un groupe de carnavaleux non officiel a décidé de se lancer dans le calin le plus nombreux du monde... et des environs ! »

   Accent circonflexe à câlin, câliner. Le calin (sans accent) est un alliage de plomb et d’étain.

 

   « Si vous êtes en petit nombre, fort sympathiques et que vous liez connaissance, des masquelours habitués pourraient même vous faire entrer en chapelle chez des connaissances. »

   Virgule avant « et » pour couper la suite de ce qui précède (et qui est rattaché au début de la phrase avec ellipse du verbe).

 

   « Le PMU de la mairie. »

   Majuscule à Mairie, qui est ici le nom de l’établissement, et non l’hôtel de ville lui-même.

 

   Pour en finir avec la page 2, une réponse : « "Non rien de tout cela, on ne change rien !" »

   Virgule après « non », qui vaut pour une proposition à part entière.

Repost 0
Published by Gildas Tromeur
commenter cet article
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 11:45

1er salon Pastel Opale à Saint-Léonard

 

   « Le pastel, souvent perçu comme de la craie de couleur, mais qui est, en réalité, un pigment aggloméré par un liant, est la technique de peinture la plus ancienne qu'ait inventée l'humanité. »

   « Mais » coordonne deux groupes de natures différentes ; c’est fâcheux. On peut le supprimer (le rapport logique est aussi marqué par « en réalité ») et dire : Le pastel, souvent perçu comme de la craie de couleur, est en réalité un pigment…

 

   « Mais l'âge d'or du pastel est bien le XVIIIéme siècle. »

   Pourquoi un accent aigu ? Attention à l’abréviation : le XVIIIe siècle.

 

   « Au Forum des Loisirs de Saint Léonard du 1er au 16 mars. »

   Trait d’union au nom de la commune. Saint-Léonard.

 

   « En 2003, elle est élue membre de la Royal Society of British Artists et en 2012, elle devient présidente de la société de Pastel du Royaume-Uni. »

   Ces virgules, surtout la deuxième, n’ont pas lieu d’être. (Seul endroit où l’on en pouvait placer : avant « et ».)

 

   Pour en finir avec la page 2, des majuscules : « Une conférence sur les femmes pastellistes dans l'Histoire de l'Art. » « Cet âge d'or prit fin lors de la révolution française. »

   Sans majuscules : l’histoire de l’art.

   Avec majuscule, s’agissant de celle de 1789 : la Révolution française.

Repost 0
Published by Gildas Tromeur
commenter cet article
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 15:17

En traîneau dans le Grand Nord

Commémoration de la Première Guerre mondiale

 

   « "Mais tout va bien ils [les chiens] ont été récupérés par mes Handlers." »

   Deux propositions non subordonnées ni coordonnées sont juxtaposées, et alors forcément séparées par une ponctuation. Mais tout va bien : ils ont été récupérés…

 

   « Le Berckois a mené ses chiens dans le grand nord au milieu des espaces enneigés. »

   Toujours des majuscules à ce nom géographique : le Grand Nord.

 

   « Cette course de 400 km avec 5 points de passage obligés se court en non stop. »

   • Dans tous les cas, trait d’union à : non-stop.

   • (« Obligés » s’accorde avec « points » ?)

 

   « Nous travaillons aussi à la mise en valeur du patrimoine, pour créer les meilleures conditions possibles. »

   Complétant un superlatif relatif, possible est invariable. Ici ce ne sont pas les « conditions » qui sont « possibles ». Créer les meilleures conditions possible. (Qu’il est possible d’atteindre.)

 

   « Le Montrueillois dans la Grande Guerre. »

   Le son [œ j] ne s’écrit ainsi (ueil) qu’après c et g (accueil, orgueil, etc.). Sinon : euil. Le Montreuillois.

 

   Pour en finir avec la page 2, un peu de géographie : « La province de Flandres occidentale. »

   « Occidentale » doit s’accorder avec « Flandres » (et non avec « province »). Mais il n’y a qu’une Flandre occidentale ! La province de Flandre occidentale.

Pengar, le chef de meute des chiens de Babouk et Tiloto, dans le Grand Nord.

Pengar, le chef de meute des chiens de Babouk et Tiloto, dans le Grand Nord.

Repost 0
Published by Gildas Tromeur
commenter cet article
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 12:55

La situation de la pêche à Boulogne

 

   « En cause : le mauvais temps, qui empêche la pêche côtière de sortir. »

   Par métonymie, pêche peut aussi désigner le lieu de pêche, mais non à soi seul des navires, ni des marins. Il faudrait pour bien faire dire sans raccourci : Qui empêche les bateaux de pêche côtière de sortir.

 

   « La saison de la sole a commencé depuis le 15 janvier. »

   Comparons : Elle est ouverte depuis le 15 janvier. (Durée.) Elle a commencé le 15 janvier. (Date.)

 

   « "La sole, cela peut représenter juqu'à 50-60 % du chiffre pour certains." »

   Faute de frappe : jusqu’à.

 

   « - Mais on ne peut guère lutter contre Dame nature - »

   • Attention à la majuscule dans la personnification : contre dame Nature.

   • Pour les tirets doubles (incise) : le tiret de taille moyenne () [Alt+0150], et non court (trait d’union) (-). (Voir commentaire ci-dessous.)

 

   « "La pêche a t-elle encore un avenir ?" »

   Le t euphonique entre deux tirets : a-t-elle.

 

   « Boulogne sans la pêche ce n'est plus Boulogne et vice versa. »

   On comprend bien le début de la phrase… mais impossible de se représenter le sens du « et vice versa » !...

 

   « Et l'avenir doit être vert pour les pêcheurs. »

   On ne saurait qualifier un avenir de « vert ». Sans doute qu’ici rose serait trop fort… Disons plutôt : L’avenir doit être au vert pour les pêcheurs.

 

   Pour en finir avec la page 2, notre faute mascotte : « "Nous sommes l'une des régions les plus compliquées en terme de pêche." »

   En termes de pêche.

La faute de la page 2 du lundi 24 février 2014
Repost 0
Published by Gildas Tromeur
commenter cet article
23 février 2014 7 23 /02 /février /2014 12:15

Recherche de maisons pour un tournage à Grand-Fort-Philippe

Exposition de peintures à Gravelines

 

   « L'habitation devrait disposer d'un grand jardin arboré, de grands arbres, et si possible, mentionne les demandeurs, des sapins. À l'étage, deux à trois chambres, délimitées par un couloir, et une salle de bains. »

   • Le sujet de « mentionne » est : « les demandeurs » : accord au pluriel. Mentionnent les demandeurs.

   • Parce qu’on ne saurait trouver une maison avec par exemple 2,7 chambres : à l’étage : de deux à six chambres, mais : à l’étage : deux ou trois chambres.

   • Avec bain plutôt au singulier : une salle de bain, des salles de bain.

 

   « Dorothée a suivi durant 3 ans les cours de dessin de l'Académie des Beaux Arts d'Ixelles à Bruxelles et, a achevé ses études secondaires en Art de l'image à Saint-Luc. »

   • Sans majuscules, et avec trait d’union : l’Académie des beaux-arts.

   • Jamais de virgule unique après une conjonction de coordination. Celle après « et » est fautive, mais avait tout à fait sa place avant.

 

   Pour en finir avec la page 2, les constructions du verbe suffire : « […] des sentiments, des souvenirs et des histoires que les mots ne suffisaient pas à cerner. »

   Le verbe n’a pas le même sens selon qu’il est construit avec à ou avec pour. Suffire à : "combler, remplir, satisfaire à". Suffire à ses attentes, à son bonheur, aux besoins… Suffire pour : "être suffisant pour". Suffire pour remplir un carton, pour acheter une maison, pour nourrir dix personnes…

   C’est le deuxième sens qui était attendu ici : Les mots ne suffisaient pas pour exprimer les sentiments, etc. Des histoires que les mots ne parvenaient pas à cerner.

Repost 0
Published by Gildas Tromeur
commenter cet article
22 février 2014 6 22 /02 /février /2014 12:29

Le bal des Corsaires à Dunkerque

 

   « La Nuit de l'Escadre est le seul bal à proposer du champagne. Que ceux qui n'aiment pas les bulles se rassurent, il y a aussi de la bière. »

   Il s’agirait donc de bière plate ? Que ceux qui n’aiment pas le mousseux se rassurent…

 

   « "Et pourquoi pas sur les autres bals, si cela intéresse d'autres associations carnavalesque ?" »

   Accord de l’adjectif au pluriel : d’autres associations carnavalesques.

 

   « Surnommée la salle "frotte-frotte", les organisateurs n'aiguilleront pas les carnavaleux, afin de préserver le caractère intimiste de ce petit coin de paradis. »

   La construction de l’apposition est fautive : après « surnommée la salle "frotte-frotte" », le sujet doit désigner ce qui est "surnommé". Surnommé la salle "frotte-frotte", cet endroit... (Notons que dans la phrase initiale surnommé n'a pas à s'accorder avec « salle ».) Il faut tourner autrement. Cette salle est surnommée "la salle frotte-frotte", et les organisateurs…

 

   Pour en finir avec la page 2, un peu de vocabulaire : « Grâce à sa Nuit de l'Escadre et à ses diverses actions, l'association des Corsaires a pu reverser jusqu'à 50 000 euros de dons en 2013. "Et encore, c'est une petite année", reconnaît le capitaine. »

   Comme le « et encore » est dans la citation, le verbe de parole « reconnaît » est mal choisi. On pourrait dire au contraire : … prétend le capitaine.

Repost 0
Published by Gildas Tromeur
commenter cet article

Présentation

  • : Nord LittÉral - La faute de la page 2 (ou 1) - Gildas Tromeur - Depuis 2008.
  • Nord LittÉral - La faute de la page 2 (ou 1) - Gildas Tromeur - Depuis 2008.
  • : 1 jour, 1 journal, 1 page, au moins 1 faute corrigée !
  • Contact

Légende

Les citations du journal sont copiées entre guillemets en caractères noirs et gras :

« Citation »

• Mes propos sont en gris. La correction proposée est en caractères verts et gras.

Recherche Mot Clé...

Archives