Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 11:08

Une partie de la tour du Reuze de Dunkerque est à vendre

 

    « La tour du Reuze a ses détracteurs et des amateurs. Pour ces derniers qui auraient 1,5 million d'euros dans leurs poches, ils peuvent acquérir 84 lots. »

    On est obligé d'être plus lourd dans la deuxième phrase : Pour ceux de ces derniers qui auraient 1,5 million d'euros en poche.

 

    « L'offre de vente aurait pu paraître un peu originale pour qui veut et qui peut investir, "si la situation des locataires n'était pas aussi dramatique", analyse Wulfran Despicht. "C'est dommage, tous ces propriétaires jouent davantage la rentabilité financière plutôt que la gestion immobilière..." » • On rendrait peut-être mieux le sens attendu en ne répétant pas « qui » dans la première phrase. Pour qui veut et peut investir. • « Davantage » et « plutôt » sont redondants dans la deuxième phrase : choisir l'un ou l'autre.

 

    Pour en finir avec la page 2, un petit pléonasme : « La tour du Reuze, culminant à 75 mètres de hauteur. » Culminant à 75 mètres.

 

   11aa~Label accords m   11aa~Label orthographe m

Repost 0
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 09:00

Interview : Sébastien Cauet se produit au Touquet

 

    « "C'est assez physique et le contre-coup d'un spectacle intervient environ 2 à 3 heures après sa fin." »

    Toujours sans trait d'union : un contrecoup.

 

    « "Je me suis dit si je ne fais pas du spectacle, il me manquerait quelque chose." » Choisir entre ces deux constructions : 1) Je me suis dit que si je ne faisais pas de spectacle il me manquerait quelque chose. 2) Je me suis dit : si je ne fais pas de spectacle, il me manquera quelque chose.

 

    « "Puis, j'ai été épaule par Def Cohen." » • Participe passé : épaulé. • (Pas de virgule après « puis ».)

 

    Pour en finir avec la page 2, quelques détails typographiques : « Avant de vous retrouver au coeur d'un One Man Show , est-ce que vous vous êtes inspiré [...] » • Ligature à cœur. • Minuscules et traits d'union à one-man-show. • Pas d'espace avant la virgule.

 

   11aa~Label vocabulaire m   11aa~Label accords m

Repost 0
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 10:43

 Patrimoine : la villa Saint-Augustin au Touquet

 

   « […] depuis la rue de la Paix jusqu'à là rue Jean Monnet. »

   • Naturellement, pas d'accent sur l'article, contrairement à l'adverbe ("jusque là"). • Trait d'union au nom de la rue, comme hier. Jusqu'à la rue Jean-Monnet.

 

   « Aujourd’hui elle est encore divisée comme telle : St Augustin, Thalassa, Phébus et Borée.  » Dans ce cas particulier, tel ne s'accorde pas avec le nom qui précède. À ne pas confondre avec cette construction : "C'est une villa divisée, et doit être considérée comme telle, en tant que telle. Ou : C'est une villa divisée, et, comme telle, complexe." Ici on dira plutôt : Elle est divisée ainsi :

 

   Pour en finir avec la page 2, un lien de parenté : « "C'est mon arrière-arrière grand-père […]" » Traits d'union partout : Mon arrière-arrière-grand-père.

 

   11aa~Label vocabulaire m

Repost 0
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 12:40

 Visite du patrimoine de Montreuil

 

   « Bruno Béthouart a mené la visite jeudi matin avec les membres de la commision régionale du patrimoine. »

   Deux s : Commission.

 

   « Situées sous les n° 88 et 90 de la rue Pierre Ledent, elles sont construites en craie. » • L'abréviation de numéro se fait avec un o en exposant, et prend la marque du pluriel : "quais nos 2 et 3". Mais quand le mot est précédé d'un déterminant (« les »), il ne s'abrège pas. Les numéros 88 et 90. • Trait d'union au nom de rue : La rue Pierre-Ledent.

 

    Pour en finir avec la page 2, une virgule : « Une visite suivie, entre autres par Catherine Madoni, architecte des Bâtiments de France. » Mettre « entre autres » entre virgules.

  

   11aa~Label vocabulaire m   11aa~Label accords m   11aa~Label construction m

Repost 0
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 13:51

Concerts pour le trentième anniversaire du jazz-club de Dunkerque

 

   « "Nous avions des sièges de plage pour les spectateurs qui, en se rhabillant, embarquaient les dossiers en toile du siège sans s'en rendre compte. Nous n'avions pas de porte-manteau", plaisante-elle. Mais, pour rien au monde, elle n'aurait quitté les lieux. »

    Toujours en un seul tenant : portemanteau. Il me semble que le pluriel était plus naturel ici : nous n’avions pas de portemanteaux. • Il faut mettre « dossiers » et « siège » tous deux au singulier, ou tous deux au pluriel. Ils embarquaient les dossiers des sièges. Ils embarquaient le dossier du siège. • Pas de virgule dans la dernière phrase. Notamment, ne pas séparer le verbe de son complément. La deuxième virgule aurait été plus acceptable dans le cas d’une négation complète, parce qu’ainsi la dernière partie aurait gagné en indépendance : Mais, pour rien au monde, elle n’aurait jamais quitté les lieux. Mais pour rien au monde elle n’aurait quitté les lieux. 

 

   « Toute la programmation rendra hommage au trentième anniversaire du jazz-club de Dunkerque. » On ne saurait rendre hommage à un anniversaire. On peut peut-être dire : La programmation célébrera le trentième anniversaire. 

 

   « "Nous étions cinq à six bénévoles." » Le « à » appelle un de : nous étions de cinq à six. Mais comme nous ne saurions être 5,33 bénévoles : Nous étions cinq ou six. 

 

   Pour en finir avec la page 2, une coupure de mot en fin de ligne : « parado- / xalement. » Le principe étant de couper les mots entre deux syllabes, quand un x est entre deux voyelles, on ne coupe ni avant ni après le x, parce qu’il participe aux deux syllabes. Pa-ra-doxa-le-ment.

 

Repost 0
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 12:33

Portrait : une commerçante de Gravelines part en retraite

 

   « Un autre contrat vient renforcer sa notoriété avec les ferries de SeaFrance. »

    Mettons cela en ordre : Un autre contrat, avec les ferries SeaFrance, vient renforcer sa notoriété. 

 

   « Toujours souriante, elle se diversifie pour rester à la page. » Le terme « diversifie » est mal employé. Il faudrait un antonyme de "se spécialise". Toujours souriante, elle diversifie ses activités. 

 

   « "Puis, les grandes surfaces se sont mises aux rideaux et Internet s’est développé.» Si cette virgule n’est pas fautive, elle est au moins fâcheuse, parce qu’inutile. 

 

   Pour en finir avec la page 2, cette construction : « Elle s’intègre très vite dans sa nouvelle ville et devient une "vraie" Gravelinoise. » Dans ce sens plus abstrait (sens concret : "incorporer"), je construirais intégrer plutôt avec la préposition à. Elle s’intègre très vite à sa nouvelle ville.

 

   11aa~Label accords m   11aa~Label orthographe m   11aa~Label ponctuation m

Repost 0
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 14:22

Naissance de Stella-Plage, il y a quatre-vingt-dix ans

 

   « Une Église inaugurée en grandes pompes en 1928. »

    Pas de majuscule à église quand le mot désigne le bâtiment. • La pompe, c’est la solennité, l’éclat d’une cérémonie ; ce n’est pas quelque chose de dénombrable (contrairement aux chaussures, par exemple). Donc, toujours au singulier dans l’expression en grande pompe. 

 

   « C'est cette année là qu'on voit naître "l'Association Syndicat Libre des Propriétaires".  » Trait d’union avant quand il suit un pronom démonstratif ou un nom immédiatement précédé d’un adjectif démonstratif (tous les démonstratifs commencent par un c). Comparons : celle-là ; cette année-là ; cette belle année là ; cette année de travail là.

 

   « Ceux-là avaient également dans l'idée de créer un parc public de 27 hectares sur lesquels on devait creuser deux lacs. » Il est fâcheux de dire qu’on creuse des lacs sur des hectares. Un parc public de 27 hectares, dans lequel on devait creuser…

 

   « Louis Sapin, le trésorier de cette association, a eu beau les interpeller dans une lettre ouverte, rien n'y fait. » Discordance des temps. Il faut mettre les deux verbes au présent (de narration), ou au passé composé : Il a eu beau les interpeler, rien n’y a fait.

 

   Pour en finir avec la page 2, une ombre mystérieuse dans cette énumération : « […] des cafés-restaurants sur sa digue flambant neuve, un casino où on joue à la Boule et au Baccara, des boutiques, ombre d'entrepreneurs, des estivants qui s'empressent […] » Les boutiques sont l’ombre d’entrepreneurs ? On ne comprend pas bien. C’est peut-être une faute de frappe : Des boutiques, nombre d’entrepreneurs…

Repost 0
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 08:58

Portrait : un témoin de la guerre dans le Nord

 

   « Quels souvenirs en avez-vous gardé ? »

    Cas du participe passé employé avec avoir, C.O.D. placé avant : il y a accord. Or, le C.O.D. n’est pas « en » (qui est C.O.I., ou "C.O.S."), mais « souvenirs ». Quels souvenirs en avez-vous gardés ? 

 

   « "C'est horrible et poignant à voir cette rigueur, cette rigidité, cette discipline." » Il convenait de construire avec la préposition de, et non à. C’est horrible de voir cette rigueur. À la rigueur, on peut garder à, mais en segmentant la phrase par une virgule, ce qui change le statut de « c’est » : C’ (elle) est horrible à voir, cette rigueur.

 

   Pour en finir avec la page 2, une virgule : « "J'admirais mon père adoptif qui était chimiste." » Certes, on peut avoir eu plusieurs pères adoptifs, mais il est clair que le rôle de cette relative n’est pas de déterminer de quel père adoptif on parle ; elle a un simple rôle informatif : il faut donc une virgule avant le pronom relatif. J’admirais mon père adoptif, qui était chimiste. 

 

   11aa~Label vocabulaire m   11aa~Label orthographe m

Repost 0
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 08:37

Portrait : la présidente d’un club de boxe à Dunkerque

 

   « La présidente de l’US Dunkerque ring garde le sourire quand tout se passe bien. Sinon, elle n’hésite pas à taper du poing sur la table. »

    • Majuscule à Ring : il fait partie du nom propre du club. • « Sinon » est un peu gênant, en parallèle avec « quand ». Elle garde le sourire quand tout va bien ; dans les autres cas… Ou : Elle garde le sourire si tout va bien ; sinon… 

 

   « Difficile de la croire, tant elle semble avoir embrassé la fonction. » « Tant » et « semble » sont impropres : embrasser une fonction, c’est simplement la choisir. Elle l’a embrassée ou pas : ça ne se quantifie pas. On pourrait dire ceci, ou tant et semble portent sur heureusement, pour signifier qu’elle a fait le bon choix, que ça lui a réussi : Difficile de la croire, tant elle semble avoir heureusement embrassé la fonction. 

 

   Pour en finir avec la page 2, une question de logique : « "Mon mari m'incite à m'y rendre une à deux fois par semaine." » Le « à » laisse entendre qu’il y a une distance entre « une » et « deux », et qu’à l’occasion elle pourrait s’y rendre 1,5 fois par semaine… Non : Une ou deux fois par semaine.

 

   11aa~Label accords m   11aa~Label orthographe m   11aa~Label ponctuation m

Repost 0
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 17:25

Visite de la cabine de projection dans un cinéma de Dunkerque

Festival "Du Métal à la campagne" à Rexpoëde

 

   « Conbien : entrée gratuite. » 

    Règle générale : m au lieu de n avant les trois bilabiales b, m, p. Il s’agit justement des trois lettres qui nous obligent à fermer la bouche – les lèvres se touchent – quand on les prononce. (Pas sûr que ce soit là un bon moyen mnémotechnique…) Combien. 

 

   « Le covoiturage et la prévention (alcool, drogue…) font aussi partie des thématiques qui continuent à être développées par Tout en scène sur chacun de ses événements, d’ailleurs. » « D’ailleurs » étant un adverbe de liaison, il convient de le mettre en début du groupe lié au précédent, sauf cas de groupe court ("Moi aussi, d’ailleurs"). Le covoiturage et la prévention font d’ailleurs aussi partie… Ou : D’ailleurs, le covoiturage… [Notons que si « d’ailleurs » ne devait affecter que le court groupe final « sur chacun de ses événements », il fallait une ponctuation assez forte (un tiret, par exemple, ou un point-virgule) avant ce groupe court, pour le détacher de ce qui précède.]

 

   « Grandir et donc, accueillir plus de monde. » Virgule franchement fautive. On pouvait en mettre une avant « et ».

 

   Pour en finir avec la page 2, une fâcheuse redondance : « Vendredi soir, une soirée particulière, gratuite, donnera le coup d’envoi du festival. » Il s’agit de « soir » + « soirée ». Vendredi, une soirée particulière…

 

   11aa~Label accords m

Repost 0

Présentation

  • : Nord LittÉral - La faute de la page 2 - Depuis 2008.
  • Nord LittÉral - La faute de la page 2 - Depuis 2008.
  • : 1 jour, 1 journal, 1 page, au moins 1 faute corrigée !
  • Contact

Légende

Les citations du journal sont copiées entre guillemets en caractères noirs et gras :

« Citation »

• Mes propos sont en gris. La correction proposée est en caractères verts et gras.

Recherche Mot Clé...

Archives