Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 février 2014 5 21 /02 /février /2014 12:14

Chômage partiel à Europipe à Grande-Synthe

"Blackminton" à Bray-Dunes

(Publicité)

 

   « "Je pense qu'on a fait le mauvais choix de tout miser sur la qualité." »

   La phrase ne dit pas ce qu’elle veut dire. Elle dit : Je pense (je crois, sans certitude) qu’on a fait le choix (mauvais) de miser sur la qualité. Elle veut dire : Je pense (j’estime) qu’on a fait un mauvais choix en misant sur la qualité.

 

   « Tout le monde pourra s'essayer, les jeunes et les moins jeunes, au blackminton. »

   Pas de faute ici, mais cet ordre faciliterait sans doute la lecture : Tout le monde, jeunes et moins jeunes, pourra s’essayer au blackminton.

 

   « 166, boulevard Pompidou. »

   Sans virgule après le numéro de rue.

 

   Pour en finir avec la page 2, la publicité : « Achète/Débarasse gratuitement votre véhicule dans l’état ou en épave. »

   • "Deux R et deux S ne sont pas trop embarrassants !" Deux R à embarras, embarrasser, etc. Débarrasse.

   • « En l’état » ne s’oppose pourtant pas à « en épave ». Veut-on dire : en (bon) état ou en épave ?

Repost 0
Published by Gildas Tromeur
commenter cet article
20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 17:09

Une vidéo pour promouvoir le tourisme en Grande-Bretagne

 

   « Monuments, personnages célèbres ou non, lieux et expériences emblématiques y sont présentés comme, par exemple, le train à vapeur de Dartmouth en Angleterre […] »

   « Comme » et « par exemple », qui servent tous les deux à introduire un exemple, sont redondants. Supprimer l’un ou l’autre.

 

   « Une fois terminé leur éditing, ils sont redirigés vers le LoveWall de VisitBritain. »

   Le tour [une fois + adjectif ou participe passé] est la forme elliptique de : [une fois que + sujet + verbe + adjectif ou participe passé]. Dans la forme elliptique, pour être tout à fait correct, l’adjectif ou le participe (ici : « terminé ») devrait qualifier le même référent que celui du sujet après la virgule (ici : « ils »). Par exemple : Une fois leur article terminé, il est relu… (Où "article" = "il".) Il est donc préférable ici de ne pas faire d’ellipse. Une fois qu’ils ont terminé leur éditing, ils sont redirigés…

 

   « 2.5 millions de livres sterling. »

   Pas de point dans ce rôle-là. 2,5.

 

   Pour en finir avec la page 2, son titre : « Pourquoi aller en Grande-Bretagne ? la réponse en vidéo et en sons ! »

   Une phrase ne peut pas être interrogative et exclamative à la fois ; elle ne peut pas être une question et une réponse à la fois, dans des propositions juxtaposées. Bref, il y a là deux phrases, et la deuxième aussi doit commencer par une majuscule. La réponse…

Repost 0
Published by Gildas Tromeur
commenter cet article
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 12:29

Élection de miss Boulogne

 

   « Qui de ces jolies demoiselles sera élue ? »

   En principe le pronom interrogatif qui ne transmet pas le genre ni le nombre : il est généralement masculin, singulier. Qui de ces demoiselles sera élu ? On ne sait pas qui, de ces demoiselles, sera élu. Mais on pourra dire : Qui de ces demoiselles sera l’élue ? Ou : Laquelle de ces demoiselles sera élue ?

 

   « L'éléction de miss. »

   Pas d’accent sur e (qui se prononce pourtant è) quand il est suivi d’une consomme double, d’un x, ou de deux consonnes qui se prononcent séparément (c’est-à-dire autres que les groupes cr, vr, cl, gl, pr, etc., où l’on ne saurait marquer une pause entre les deux consonnes). L’élection.

 

   « Voici les seize belles candidates pour Miss Boulogne sur Mer. »

   Traits d’union : Boulogne-sur-Mer.

 

   « "Chaque coiffeur donne de sa personne pour révèler la beauté." »

   Deux accents aigus : révéler.

 

   « En arrière plan, Cyril F. veille au grain. »

   Trait d’union : en arrière-plan.

 

   Pour en finir avec la page 2, une tautologie : « Philippe R., le responsable du salon, est de la partie. En plus de superviser les opérations, il coiffe également quelques prétendantes au titre. »

   « En plus » et « également » disent deux fois la même chose.

Repost 0
Published by Gildas Tromeur
commenter cet article
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 18:16

Les étudiants chinois à Dunkerque

 

   « "On trouve de quoi s'amuser aussi, dans les bars, mais il n'y a pas beaucoup de karaoké, c'est dommage." »

   Forcément au pluriel : pas beaucoup de karaokés.

 

   « […] soit quasiment 10 000 euros de budget pour faire envoyer son fils ou sa fille étudier en France. »

   Envoyer, c’est déjà "faire aller". Un budget de 10 000 euros pour envoyer son fils ou sa fille…

 

   « "Mais quand on est arrivé […]" » « "J'ai un ami qui était déjà là, donc on s'est retrouvé." »

   On accorde le participe passé en nombre (et en genre) parce que « on » a le sens de "nous". Quand on est arrivés. On s’est retrouvés.

 

   « La plupart sont "équipés", de smartphones, tablettes et casques audio. Finalement, plutôt comme une partie des étudiants européens. A ceci près qu'en Chine, ils font partie de la société plus aisée. »

   • Majuscule à Smartphones.

   • À la fin, c’est un superlatif relatif, et non un comparatif. Ils font partie de la société la plus aisée. (Sinon, dans un autre contexte : Ils font partie d’une société plus aisée.)

 

   Pour en finir avec la page 2, une virgule en trop, ici rougie : « Les étudiants asiatiques ne s'en plaignent pas, qui apprécient, effectivement la proximité des uns et des autres. »

La faute de la page 2 du lundi 17 février 2014
Repost 0
Published by Gildas Tromeur
commenter cet article
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 13:06

Un inventeur de maisons flottantes à Berck

 

   « Le concept baptisé Aqualoft peut se décliner en plusieurs volets, l'habitat permanent en zone inondables, les capsules ludiques en mer ou bord de mer, ou encore les capsule pour lac et étang. »

   • Accorder « inondables » avec « zone » : choisir entre singulier et pluriel.  L’habitat permanent en zone inondable / en zones inondables.

   • À la fin, « capsule » au pluriel après « les » : les capsules.

   • Plutôt au pluriel : pour lacs et étangs.

 

   « Il commence à griffoner des plans. »

   Avec deux n : griffonner.

 

   « […] pour développper ce concept. »

   Avec deux p : développer.

 

   « Au Pays-Bas l'eau est omniprésente. »

   Ça ne se voit pas à sa forme, mais Pays-Bas est au pluriel. On ne dira pas : *Il revient du Pays-Bas, mais : des Pays-Bas*. Aux Pays-Bas.

 

   « Il s'agit de capsules rondes éventuellement à plusieurs niveaux, autonomes en énergie et en eau, capables de traiter ses eaux usées… »

   C’est pour « ses eaux usées ». Le "possesseur" (« capsules rondes ») étant pluriel, il faut dire : leurs eaux usées.

 

   Pour en finir avec la page 2, une idée : « L'idée d'Howard, d'autres y ont déjà pensé. »

   On ne saurait penser à une idée. L’idée d’Howard, d’autres l’ont déjà eue. Le projet d’Howard, d’autres y ont déjà pensé.

Repost 0
Published by Gildas Tromeur
commenter cet article
13 février 2014 4 13 /02 /février /2014 12:10

Nouvelles du Kent : les crues de la Tamise et une étude sur les chansons tristes

 

   « Dix gigantesques portes en acier permettent, pour leur cas de fermeture, d'empêcher une inondation par la mer. » (Notre illustration.)

   C’est bien sûr pour la fâcheuse formulation « pour leur cas de fermeture », qu’on peut remplacer par : en cas de fermeture, ou : si (quand) elles sont fermées…

 

   « "Certains participants ont indiqué se sentir plus heureux, moins triste, après avoir écouté de la musique triste." Intriguée, A. décide d'approfondir ce constat en se basant sur trois hypothèses : "Parce qu'il trouve cette musique très jolie, parce que les gens espèrent se détourner de leur tristesse, et troisième hypothèse, parce que les aide à recadrer leurs pensées." »

   • « Triste » doit s’accorder avec « participants ». Certains participants ont indiqué se sentir moins tristes.

   • Plutôt qu’« en se basant » : en se fondant sur trois hypothèses.

   • À la fin, le verbe « aide » n’a pas de sujet ! Parce que c’est une musique qui les aide…

 

   « C'est l'une des conclusions aux quelles sont arrivées deux chercheuses. »

   Pronom relatif en un seul tenant : auxquelles.

 

   « "Ecouter de la musique triste quand on se sent triste est susceptible de nous faire sentir mieux." »

   À moins que la musique triste favorise l’odorat, il faut dire : susceptible de nous faire nous sentir mieux. Ou (comparons) : susceptible de nous faire aller mieux.

 

   Pour en finir avec la page 2, deux accords : « "On a été plutôt préservé dans les années 60, 70, 80 et 90." » « "Ces inondations, il fallait s'y attendre et on devrait y être préparé." »

   « On » ne désigne pas ici "les gens en général" : on accorde. On a été préservés. On devrait y être préparés.

Repost 0
Published by Gildas Tromeur
commenter cet article
12 février 2014 3 12 /02 /février /2014 18:24

Le ministre F. Cuvillier candidat à la mairie de Boulogne

Un photographe aérien de la Côte d’Opale

 

   « Elle a décidé de lever, en partie, les derniers doutes quant à propos de qui conduira la liste. »

   « En partie » et « les derniers », ainsi que le pluriel de « doutes », sont maladroits, et la suite plus encore. Elle a décidé de commencer à lever le doute quant à l’identité de la tête de liste.

 

   « Mireille H. a annoncé que c'est Frédéric Cuvillier qui emmènerait la liste de l'union de la gauche. »

   Concordance des temps : après le passé composé « a annoncé » et le présent « est », c’est le futur qui convient. Elle a annoncé que c’est F. Cuvillier qui emmènera la liste.

 

   « "Il a une vision pour Boulogne. C'est justement cet effet-là, cet effet de locomotive qu'il nous fait poursuivre. Qui mieux que Frédéric pour cela ?" »

   Faute de frappe ? (… qu’il nous faut poursuivre ?)

 

   « En centre ville. » « Le semi marathon. »

   Traits d’union : centre-ville, semi-marathon.

 

   « "Et elle a bien changé. Je fais des avants et des après. Je vois l'évolution." »

   Le nom avant est variable dans le sens spatial du mot (la partie en avant d’un objet, un joueur attaquant…). Ici, mieux vaut ne pas désolidariser les deux mots, et les laisser invariables : Je fais des avant-après. (Ou : Je fais des avant/après.)

 

   Pour en finir avec la page 2, deux pléonasmes : « La majorité distille avec parcimonie ses informations. » « "En deux ans de temps." »

Repost 0
Published by Gildas Tromeur
commenter cet article
11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 18:03

Le nouveau Sivom des rives de l'Aa et de la Colme

 

   « Un avis favorable à la demande d'adhésion de cette dix-septième commune au Sivom au 1er janvier 2015 a été approuvée à l'unanimité. »

   • La construction fait que approuvé s’accorde avec « avis », au masculin. A été approuvé.

   • Mais il y a une redondance dans « un avis favorable […] a été approuvé ». Choisir : Il a été donné un avis favorable à la demande d’adhésion de… Ou : La demande d’adhésion de… a été approuvée. Ou : L’adhésion de… a été approuvée. Ou : L’avis favorable d’untel à la demande d’adhésion de… a été approuvé.

 

   « Un copier coller des compétences. »

   Trait d’union à ce nom composé invariable : un copier-coller.

 

   Pour en finir avec la page 2, une construction fâcheuse : « "On fera au fur et à mesure de nos capacités et de notre faculté à décrocher des cofinancements." »

   « Nos capacités » et « notre faculté » ne sont pas redondants : on parle de nos capacités en général, puis d’une d’entre elles en particulier. Le problème, c’est que, contrairement à capacité, le nom faculté ne s’emploie pas avec la préposition à (mais : de). Notre faculté de décrocher des cofinancements.

Repost 0
Published by Gildas Tromeur
commenter cet article
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 17:29

Malversations à l’AAE de Dunkerque

 

   « L’avocat n’a aucune nouvelles des plaintes. »

   « Aucune » et « nouvelles » doivent s’accorder. L’adjectif aucun s’emploie au pluriel devant des noms qui n’ont pas de singulier (voir commentaire), ou qui n’ont pas le même sens au singulier (voir commentaire) ; c’est le cas ici de nouvelles. L’avocat n’a aucunes nouvelles.

 

   « "Comment a-t-il pu couvrir tout ça  ? Comment ce directeur peut-il dire qu'il peut se regarder dans la glace", enjoint son épouse, en voyant le concerné. »

   « Enjoint » est mal employé, car ce verbe signifie "ordonner expressément". On pouvait dire par exemple : "Comment a-t-il pu  couvrir tout ça ?..." s’est récriée son épouse.

 

   « "C'est vrai qu'il arrive parfois, qu'on fasse vite pour régler ces dégradations." »

   Pas de virgule unique entre un verbe (« arrive ») et son C.O.D. ou sujet réel (« qu’on fasse… »).

 

   Pour en finir avec la page 2, une coordination fâcheuse : « Dans les deux ans qui viennent, il explique vouloir faire en sorte, avec l'équipe de l'AAE, de rendre les bâtiments aux normes, non pas d'accessibilité et de sécurité, "c'est déjà le cas", mais adaptées à la vie actuelle. »

   On ne peut coordonner (ici par « mais ») que des groupes qui se trouvent sur un même plan syntaxique. Ce n’est pas le cas de : 1) « d’accessibilité et de sécurité » et : 2) « adaptés à la vie actuelle ». De plus, le balancement « non pas… mais » est mal construit. Faire en sorte de rendre les bâtiments non pas aux normes d’accessibilité et de sécurité ("c’est déjà le cas"), mais adaptés à la vie actuelle. Ou mieux : Faire en sorte non pas de mettre les bâtiments aux  normes ("c’est déjà le cas"), mais de les adapter à la vie actuelle.

Repost 0
Published by Gildas Tromeur
commenter cet article
8 février 2014 6 08 /02 /février /2014 11:58

Concert de Fools Ferguson à Londres

 

   « "On avait envie d'avancer […], de prendre la route et ne pas se cantonner à notre petit confort des concerts à Boulogne, Lille ou ailleurs dans la région." Direction la capitale londonienne donc, ce week-end. »

   • Il faudrait, pour bien faire, choisir une bonne fois entre 3e personne (on, se, son…) et 1re (nous, notre…). Se cantonner à son petit confort. Ou : Nous cantonner à notre petit confort.

   • La « capitale londonienne » ? Je n’aurais pas dit ça… La capitale britannique, la capitale Londres…

 

   « Le groupe boulonnais-lillois prend son envol »

   • Ce trait d’union et cet "adjectif composé" ne sont pas orthodoxes. Pour éviter boulonno-lillois et lillo-boulonnais, disons : le groupe boulonnais et lillois.

 

   Pour en finir avec la page 2, un titre : « Actualités et infos pratiques »

   Ce sens de actualité ("ensemble d’événements d’un passé récent ou d’un futur proche") est collectif ; il s’emploie donc au singulier. On parlera de l’actualité d’un groupe, et non de ses actualités. Actualité (agenda) et infos pratiques.

Repost 0
Published by Gildas Tromeur
commenter cet article

Présentation

  • : Nord LittÉral - La faute de la page 2 (ou 1) - Gildas Tromeur - Depuis 2008.
  • Nord LittÉral - La faute de la page 2 (ou 1) - Gildas Tromeur - Depuis 2008.
  • : 1 jour, 1 journal, 1 page, au moins 1 faute corrigée !
  • Contact

Légende

Les citations du journal sont copiées entre guillemets en caractères noirs et gras :

« Citation »

• Mes propos sont en gris. La correction proposée est en caractères verts et gras.

Recherche Mot Clé...

Archives